Fiche métier de l’électricien en bâtiment : Expérience, Formation et Compétences…

Vous avez de l’électricité chez vous mais un problème surgit ? Vos tableaux sont-ils aux normes ? Vous cherchez des professionnels ? Voici nos conseils pour faire votre choix.

Un électricien est une personne qui est sur place pour s’assurer que l’électricité est disponible et peut effectuer des réparations ou des remplacements. Il peut installer, optimiser et intervenir sur différents réseaux et choisir parmi les schémas mis à sa disposition, les solutions qu’il peut utiliser pour réaliser la tâche. Pour vous aider à faire votre choix, voici quelques conseils utiles :

Missions de l’électricien 

Parmi les tâches qu’il a en tête, l’électricien doit rétablir les branchements électriques des machines ou composants qui ne sont plus alimentés, mais il peut aussi installer n’importe quel circuit au besoin, il doit être capable d’analyser le plan de l’architecte pour définir les schémas de câblage, les accessoires ( prises, interrupteurs, etc. ) positionnement, emplacement d’installation de l’instrument.

Avant de commencer les ajustements nécessaires, il fallait dessiner le plan et avoir la polyvalence d’un bricoleur.

L’électricien doit avoir une certaine expérience en maçonnerie, menuiserie et peinture. Il doit coordonner son temps d’intervention avec les autres travailleurs de l’industrie de la construction. C’est quelque part entre la réalisation et l’achèvement du petit ouvrage.

Il connaît toutes les procédures en électricité, les normes en vigueur et sait proposer des alternatives à la fois économiques et respectueuses de l’environnement. Pour les rénovations, il doit improviser des solutions rassurantes adaptées aux exigences du bâtiment, comme la domotique pour les maisons neuves.

Les principales tâches d’un électricien au quotidien 

L’électricien assure l’alimentation des équipements et dot être capables d’effectuer différentes tâches :

lire le schéma de la grille Mise en place d’une installation réseau ou d’une installation de câblage depuis l’alimentation, connexions et exportations actuelles, réaliser la phase de test et de mesure emplacement du défaut, proposer des solutions alternatives innovantes.

Les compétences et qualités requises 

Les électriciens doivent être autorisés ou qualifiés selon les différents réseaux qu’ils utilisent. Il doit être au courant des dernières innovations affectant sa carrière et doit avoir un intérêt général pour les nouvelles technologies.

Les électriciens suivent des protocoles spécifiques : comprendre les lois de l’électricité et les normes à respecter, savoir adopter une vision globale d’un projet, capable de respecter des délais stricts, avoir de bonnes idées de bricolage, savoir communiquer en équipe tout en étant capable de travailler seul.

Des avis peuvent également être recherchés sur la réduction de la consommation d’énergie, par exemple si le temps horaire est avantageux pour le propriétaire ou si l’installation de PV est pertinente pour le client.

Expériences et diplômes requis 

Le travail d’électricien demande une base technique solide, et même si l’expérience dans le domaine est irréprochable, les connaissances inculquées par la formation initiale ne peuvent être ignorées : préparation CAP et réalisation d’électrotechnique CAP électriciens, installations et matériels électriques BEP électricien, matériel de communication énergétique brevet d’électricien professionnel Baccalauréat professionnel en équipements et installations électriques BTS Génie Electrique.

Connaissances de l’environnement 

Sur les chantiers de construction ou de rénovation, ou chez les particuliers, l’électricité est partout. Par conséquent, les électriciens doivent savoir s’adapter à des environnements différents et à des positions de travail parfois très inconfortables.

Il peut travailler pour une entreprise de services électriques et effectuer des prestations ponctuelles, ou rejoindre une entreprise de construction qui nécessite des traitements répétés pour chaque projet.

Le tarif horaire d’un électricien professionnel 

Il peut varier entre 35 EUR et 45 EUR HT de l’heure. Il s’agit d’un prix hors TVA auquel il faut ajouter la TVA (taux variables selon les travaux électriques) et les frais de déplacement (entre 20 et 40 EUR) pour obtenir le prix final payé en tant que particulier.

Le tarif horaire est un bon tarif médian, cependant, plusieurs autres paramètres peuvent modifier ce tarif : par exemple, si un électricien à un label RGE ou qualifelec, cela s’avère très professionnel et capable d’intervenir dans des situations précises. , les prix peuvent varier considérablement.

Voici une liste de prix non exhaustive : Remplacement de tableaux électriques : entre 800 et 1 400 euros en moyenne Rénovations électriques : 100 à 120 euros le mètre carré en moyenne Remplacement contacteur jour/nuit : entre 50 et 150 euros en moyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.