Climatiseur mobile, rafraîchisseur d’air ou ventilateur : quel est le meilleur selon votre habitation ?

Chambre à coucher climatisée avec climatiseur et ventilateur

Avec les étés parfois très chauds que nous vivons, de plus en plus de personnes souhaitent s’équiper en climatiseurs. Parmi les différentes solutions qui s’offrent à vous, vous avez le climatiseur, le ventilateur mobile ou le rafraîchisseur d’air.

Comment fonctionnent ces appareils rafraîchissants ? Avantages et inconvénients

Fonctionnement des climatiseurs mobiles :

Les climatiseurs mobiles fonctionnent sur le même principe que le climatiseur classique air/air. Un apport en électricité met en fonctionnement un moteur, qui va permettre de produire un échange de chaleur entre l’air et un fluide frigorigène. La chaleur de l’air est transmise au fluide, puis évacuée par la gaine placée à l’arrière de l’appareil, ainsi l’air qui est rejeté à l’intérieur du logement est donc plus frais. Une image qui aide à comprendre le fonctionnement de ces appareils est celle du réfrigérateur, qui fonctionne selon les mêmes principes.

Quoi qu’il en soit, pour éviter une surconsommation d’électricité, il faut utiliser sa climatisation avec modération, et éviter que la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur ne soit trop importante. Vous pouvez par exemple contrôler à distance votre climatiseur grâce à appareil connecté, comme le tado° V3+.

Préférez aussi une utilisation à puissance modérée mais constante, plutôt que de faire fonctionner le climatiseur à plein régime avec des arrêts et redémarrages fréquents.

L’avantage du climatiseur mobile est la facilité d’utilisation. En effet, aucune installation particulière n’est nécessaire, car l’appareil peut être déplacé selon votre envie, et qu’il est possible de diriger la gaine d’évacuation de la chaleur vers l’extérieur (porte, fenêtre, trou aménagé…).

Fonctionnement des ventilateurs :

Le ventilateur refroidit les personnes mais réchauffe légèrement les locaux. Contrairement à ce que l’on pourrait parfois penser, un ventilateur ne refroidit pas l’air ambiant, il crée seulement un courant d’air. Son moteur consomme de l’électricité, il dégage même un peu de chaleur dans la pièce, voilà pourquoi on a intérêt à l’éteindre dès que sa brise ne profite plus à personne.

Le ventilateur nous refroidit de deux manières :

  • en remplaçant constamment la petite couche d’air qui nous enveloppe (chauffée et humidifiée par notre corps), par de l’air moins chaud et plus sec (refroidissement par convection) ; 
  • en facilitant l’évaporation de notre sueur, ce qui améliore notre transpiration grâce au moyen naturel du corps de lutter contre la surchauffe. 

Fonctionnement du rafraichisseur d’air :

Le rafraîchisseur d’air reste une solution intermédiaire entre le ventilateur, qui brasse l’air chaud sans efficacité, et le climatiseur qui, bien qu’il soit efficace, coûte cher à l’achat et à l’usage. De plus, cela impacte l’empreinte environnementale du foyer. Le rafraîchissement par évaporation est l’une des formes les plus anciennes de climatisation.

C’est ainsi que le rafraîchisseur d’air est un véritable appareil de bien-être. En plus de rafraîchir l’air ambiant à petit prix, il intervient plus généralement dans l’amélioration de la qualité de l’air que vous respirez au quotidien.

Gardez à l’esprit que l’objectif est de se rafraîchir dans un environnement doux, en consommant moins, sans nuisances, et à petit prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.