Comment repeindre un meuble en bois ancien ou déjà peint ?

Vous possédez des meubles depuis plusieurs années et vous avez envie de changement, envie de leur redonner vie sans avoir à passer par la case achat de nouveau mobilier, et vous évitez des coûts supplémentaires. Pour cela, il vous suffit juste de repeindre le mobilier existant. Nous allons vous expliquer étape par étape comment restaurer et donner un second souffle à votre mobilier.

Voici le descriptif des 8 étapes à suivre scrupuleusement afin de  donner une nouvelle vie et un nouveau look à votre mobilier préféré.

Tutoriel : restaurer en donnant une seconde vie à un meuble en bois ancien ou déjà peint

Étape 1 – S’équiper du matériel dont vous aurez besoin : 

  • Une bâche de protection pour votre sol
  • Du papier de verre de 3 tailles différentes (gros, moyen et fin)
  • Une éponge
  • Un chiffon sec
  • Un seau d’eau tiède
  • Du savon liquide ou savon de Marseille/noir
  • Un pinceau à poils synthétiques ou un rouleau microfibre 5mm.
  • Pot de peinture sous-couche
  • Un bac à peinture
  • Pot de  peinture 
  • Pot de vernis incolore

Étape 2 – Nettoyer le mobilier

Avant toute chose, vous devez nettoyer le meuble afin de le délester de toute poussière, tache et film gras. Pour cela, vous devez vous munir d’un seau d’eau tiède avec du savon, trempez votre éponge puis essorez-la au maximum et passez la sur les surfaces que vous souhaitez peindre. Attention, veillez à ne pas trop mouiller votre mobilier avec l’éponge, celle-ci doit être juste humidifiée. Passez ensuite un chiffon sec pour absorber toute trace d’humidité. Le meuble ‘est ainsi prêt pour la seconde étape; la mise à nu du mobilier.

Étape 3 – Préparation de la surface à peindre 

Tous les meubles en bois peuvent être peints. Il suffit juste de bien préparer le mobilier avant son relookage.

Si le mobilier est en bois vernis : il faudra passer par la phase de décapage avec un produit adéquat (acétone ou térébenthine), puis poncer le meuble avec des mouvements de va et vient en veillant à le faire dans le sens de la fibre du bois tout en évitant d’appuyer trop fort. Il vous faudra ensuite nettoyer le meuble à l’aide d’une éponge légèrement humidifiée avec de l’eau et du savon afin de retirer tous les résidus résultant du ponçage.

Si le mobilier est en bois de couleur foncé : il faudra passer par la case ponçage avec un papier de verre à grain moyen avec des mouvements de va et vient dans le sens de la fibre du bois tout en évitant également d’appuyer trop fort. Le ponçage mettra à nu le bois et facilitera l’étape de la peinture. Il vous faudra ensuite nettoyer le meuble à l’aide d’une éponge, de l’eau et du savon afin de retirer tous les résidus résultant du ponçage.

Il est important de passer par la phase de ponçage afin de permettre au bois de montrer sa vraie peau.

D’autant plus que si vous occultez l’étape du ponçage, la peinture que vous appliquerez par la suite sera moins fixe et moins résistante. Il y a trois types de papier de verre.

  • Le papier de verre à  gros grain (type de grains 40) est fortement conseillé  pour dissoudre les couches de peinture et le vernis,
  • Un papier de verre à  grain moyen (type de grains allant de 80 à 100) est pratique pour poncer le meuble,
  • Un papier de verre à grain fin (type de grains allant de  120 à 160) est parfait pour la finition afin d’obtenir un résultat lisse et  doux.

Étape 4 – Reboucher les trous sur le mobilier à peindre 

Si votre meuble rencontre quelques défauts comme des fissures ou des petits trous, vous pouvez les camoufler à l’aide de l’ application d’une pâte à bois. N’hésitez pas à faire une seconde application de la pâte à bois si le premier résultat ne vous paraît pas satisfaisant. Après séchage de celle-ci et si la surface n’est pas régulière, nous vous conseillons d’ utiliser du papier de verre à grains fins pour rendre la surface à peindre plus  lisse et douce. 

Étape 5 – Appliquer une sous-couche 

Il est nécessaire et fortement conseillé d’appliquer une sous-couche sur le meuble afin de préparer la surface et fixer l’étape peinture. La sous-couche permet d’avoir une base neutre permettant d’obtenir un résultat final parfait. L’étape de la sous-couche s’applique avec un pinceau ou un  rouleau à peinture.

Étape 6 –  Choix de la peinture et comment l’appliquer 

Nous vous conseillons d’appliquer soit de la peinture acrylique à diluer si nécessaire avec un peu d’eau ou d’opter pour de la peinture glycérophtalique à diluer si nécessaire avec un peu de white spirit. Bien que les nouvelles générations de peintures possèdent la mention monocouche, nous vous conseillons d’appliquer plusieurs couches de peintures pour atteindre un résultat final parfait.

Étape 7 – Le séchage 

Le temps de séchage doit être respecté entre chaque couche de peinture. La peinture peut sécher entre deux à trois jours, soyez patient afin d’obtenir une couleur parfaite, homogène et durable.

Étape 8 – Finition avec l’application d’un vernis

Le temps de séchage étant terminé, vous pouvez passer à la partie finition, l’application d’un vernis transparent brillant ou d’un vernis mat selon l’effet recherché. L’application du vernis apporte un meilleur rendu sur le résultat final tout en protégeant le mobilier et ainsi faciliter son nettoyage.   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.