Lombricomposteur : le composteur intérieur d’appartement en bois avec des vers

lombricomposteur-composteur-interieur-appartement-bois-vers

Ça y est, c’est décidé, vous souhaitez composter et contribuer à réduire vos déchets. Seulement, vous vivez dans un petit logement et ne disposez d’aucun espace vert. Vous êtes persuadé que le compostage ne s’adresse qu’aux personnes vivant dans une maison avec jardin. Détrompez-vous ! Il est tout à fait possible pour vous de tenter l’expérience même en habitant un petit appartement grâce au lombricomposteur. Explications.

Composter en appartement, ou à l’intérieur d’une maison, c’est désormais possible

Dans notre précédent article, nous vous parlions du composteur de jardin en citant ses nombreux avantages. Bien heureusement, même en étant dépourvu de jardin, il est possible de composter grâce au composteur d’intérieur que nous allons voir en détail.

Qu’est ce qu’un lombricomposteur et comment fonctionne t-il ?

Le lombricomposteur est un composteur d’appartement qui se présente comme un récipient en plastique composé de plusieurs niveaux. Chaque niveau est transpercé de petits trous qui permettront aux vers “les lombrics” de se déplacer d’étage en étage. 

Dans le plateau supérieur se trouveront les lombrics et les déchets organiques. Dans le second niveau, vous y récupérerez le précieux compost à l’état liquide appelé “le thé de vers” ou le jus.

Petit par sa taille mais grand par son efficacité

Le lombricomposteur a été pensé pour les personnes vivant en appartement et reproduit exactement le même processus naturel et écologique de la dégradation des déchets organiques à quelques détails près :

  • Les vers qui vont être les principaux acteurs du compostage seront intégrés au début de l’expérience, contrairement au composteur de jardin ou ces derniers apparaissent de manière naturelle.
  • Les déchets ménagers seront les mêmes, cependant les matières brunes seront principalement composées de cartons, de papiers et de journaux. Ils devront être ajoutés en petite quantité en même temps que les déchets durs (sciures, pailles, branches) qui sont eux trop difficiles à être décomposés par les vers.
  • Vous n’aurez pas à brasser les déchets sur les lombrics puisqu’ils s’en chargeront eux-mêmes.
  • Le lombricomposteur ne nécessite pas d’eau et ne dégage aucune mauvaise odeur. Les vers vont agir dans l’aération des détritus ce qui empêchera la formation des mauvaises nauséabondes.
  • Les déchets ménagers se dégradent beaucoup plus rapidement que pour le composteur classique. Il faut compter 5 à 6 mois (contre 1 an voir 1 an et demi pour la version jardin).
  • L’équipement est plus petit mais pas moins pratique. Il a l’avantage de se glisser partout et trouve parfaitement sa place au cœur d’un appartement ou sur un balcon, si vous en possédez un.
  • Enfin, comme vous l’aurez remarqué, le compostage ne se fait pas directement dans le sol. 

Quels sont les déchets qu’on peut donner aux lombrics ?

Voici les déchets qu’il convient de donner aux vers :

  • Epluchures de fruits et légumes,
  • Marc de café, filtres à café et feuilles de thé,
  • Coquilles d’œufs broyées,
  • Papier non imprimé et emballage en carton (découpés en petits morceaux au préalable).

Attention, certains types de déchets ne doivent jamais finir dans votre lombricomposteur. En effet, les agrumes sont à proscrire à cause de leur forte teneur en acidité. Il en est de même pour les graines de plantes, les végétaux malades, les restes de viande et de poisson, les  produits laitiers, tous les aliments à base de levure comme le pain rassis et les restes de nourriture. Enfin les déchets tels que les cendres, les sacs d’aspirateurs, balayures, pansements, déchets pollués, matériaux non biodégradables sont proscrits.

Après avoir vu les types de déchets organiques à donner aux vers, nous allons détailler le mode d’emploi du composteur d’intérieur.

Mode d’emploi du lombricomposteur

Quels types de lombrics faut-il acheter ?

On dénombre dans la nature une multitude d’espèces de vers de terre. Mais tous les lombrics ne peuvent pas finir dans un lombricomposteur. C’est le cas pour les gros vers de terre que nous trouvons habituellement dans notre jardin à 20 cm de profondeur. Ils ont une fonction de laboureurs de sol et ne sont pas appropriés pour décomposer les déchets. Il faudra privilégier les vers Eisenia (dit vers du fumier ou vers de Californie) qui ont la capacité d’assurer la dégradation des déchets organiques

On retrouve les vers du fumier naturellement dans le sous-bois de forêt, les tas de fumier ou de compost. Il est donc possible de vous en procurer vous-même. Autrement, vous pourrez vous fournir dans des magasins de pêche, des grandes surfaces multisports ou sur Internet. Prévoyez 500g de vers pour un lombricomposteur.

Mise en route d’un lombricomposteur 

Une fois la phase d’installation du lombricomposteur et sa mise en route, voici les gestes qu’il faudra respecter :

  • Découpez les déchets en petits morceaux pour faciliter au vers la décomposition et les introduire en quantité fractionnée. Et oui, les lombrics n’ont pas de dents pour mâcher, ne l’oublions pas,
  • Ajoutez des déchets carbonés (carton d’essuie tout, boîte à œufs),
  • Recouvrez le tout avec le tapis d’humidité,
  • Lorsque le bac du dessous est plein, ajoutez-en un nouveau,
  • Récoltez enfin l’engrais liquide qui servira à arroser les plantes.

Quelles conditions faut-il réunir pour pouvoir avoir un lombricomposteur ?

Un emplacement idéal : est-ce que le balcon en fait partie ?

Il est fortement recommandé d’installer son lombricomposteur dans une pièce dont la température est comprise entre 10 et 25°C, à l’exemple de la cuisine, la buanderie, la cave ou le garage. C’est l’idéal pour la bonne évolution des vers. De ce fait, il faut éviter de le laisser en extérieur sur le balcon, ou en rez-de-jardin, surtout si vous habitez une région qui connaît des températures extrêmes. Pour les modèles dédiés à l’extérieur, il faudra se tourner sur d’autres méthodes et matériaux de compostage.

Ne pas avoir la phobie des vers

Le vers est le principal acteur du composteur, vous serez confronté à les voir et même à les toucher pour bien répartir les biodéchets ou récolter le compost mûr. Il est important que vous ne ressentiez aucune peur ni aucun dégoût à leur sujet.

Participer à une formation 

Il est essentiel que vous soyez bien informé sur le sujet. En suivant une formation sur l’utilisation du composteur d’intérieur, vous bénéficierez de conseils et de bonnes pratiques. Ainsi, vous pourrez vivre votre expérience en toute confiance.

Lombricomposteur en bois : le faire soi-même en DIY ou l’acheter (Jardiland, Castorama, Leroy Merlin, Amazon…) ?

Selon vos capacités et votre envie, il est possible de fabriquer vous-même votre lombricomposteur, grâce à des tutoriels détaillés disponibles sur Youtube ou sur des magazines bricolage, avec un coût de revient autour de 20 à 30 euros. Mais vous pouvez également l’acheter directement, pour un gain de temps et avoir la certitude que sa conception remplira sa fonction principale : le compostage de vos déchets.

Les principaux magasins de bricolage et maison en commercialisent : Truffaut, Gamm Vert Castorama, Leroy Merlin ou encore Jardiland qui proposent des modèles autour de 60 euros et peuvent atteindre 150 euros. Sur les sites e-commerce, comme Greenweez, Amazon, Manomano, Mon Petit Coin Vert, Eco Worms, VidaXL, voire même Nature & Découverte… vous trouverez également des modèles parfois très design, qui se marieront en matière de décoration et de design à votre intérieur. Les prix sont également variables selon les modèles, et commencent autour de 60 euros.

Demandez un lombricomposteur gratuit

Certaines villes ont mis en place des programmes de distributions de lombricomposteurs gratuits pour sensibiliser les habitants à la cause écologique et les initier à la réduction des déchets. En contrepartie, vous devrez assister à une formation obligatoire qui vous apprendra à utiliser votre bac à compostage. Pour savoir si vous êtes éligible ou si votre commune en distribue gratuitement, rapprochez vous de votre mairie

Grâce à notre article détaillé, vous êtes en mesure de composter dans votre appartement en toute sérénité. Avec un démarrage en douceur et beaucoup de patience, vous parviendrez sans difficulté à récolter votre premier engrais. Le lombricompost étant un produit biologique contenant des micro-organismes, nous vous conseillons fortement d’utiliser votre compost dans les six mois suivant sa récolte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.